camb-1507

Ce site est consacré à la représentation des espèces vivantes de mammifères sur les timbres.

L’onglet suivant (Base Philamammifères) permet de rechercher et de visualiser individuellement les espèces pour lesquelles des fiches sont présentes dans la base.

Les autres onglets détaillent la structure de la classe des mammifères : un onglet par SOUS-CLASSE, avec des sous-onglets pour affiner la classification (ordres, familles et éventuellement sous-familles), et des visuels de timbres pour le plus d’espèces possible. Enfin, un dernier onglet regroupe les animaux domestiques.

Les deux schémas ci-dessous présentent la Structure générale de la classe des mammifères.

Le premier schéma représente la position de la classe des mammifères dans le règne animal (en jaune: super-embranchement, en rouge foncé: embranchement, en vert: classe).

Le second schéma représente la structure de la classe des mammifères. La classe des mammifères est divisée en 3 sous-classes – également appelées groupes – et 29 ordres (en jaune). Elle comprend 153 familles, environ 1200 genres et environ 5000 espèces.

Quelques précisions :

– Le chiffre indiqué entre parenthèses sur le schéma ci-dessus pour chaque ordre de Placentaires correspond au nombre d’espèces. Nous répertorions sur ce site, à quelques exceptions près, uniquement les espèces vivantes (et donc les familles et sous-familles comprenant des espèces vivantes).

– Pour la classification utilisée sur ce site, nous avons retenu en cas de divergences celle de MSW (Mammal Species of the World), qui nous semble plus pertinente que celle de l’ITIS (Integrated Taxonomic Information System).

– Dans un souci de simplification, nous avons négligé les notions d’infra-classe et de super-ordre, ainsi que de genre et de sous-genre : pour chaque famille ou sous-famille, les espèces sont classées dans l’ordre alphabétique français.

– Pour les familles et sous-familles, nous n’avons pas indiqué le nom latin, qui se déduit facilement du nom français :
—- pour les familles, on transforme la terminaison -idés en idae.
—- pour les sous-familles, on transforme la terminaison -inés en inae.

– En dehors des illustrations de timbres, les photos d’animaux qui illustrent ce site sont toutes © R. Vinchon (parfois abrégé RV)

Fermer le menu